Partagez
Aller en bas
avatar
Membre Soleil UNE ETOILE
Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur

L’Art de la Concentration...Sri Swami Sivananda

le Jeu 29 Oct 2009 - 10:23



Celui qui sait concentrer son esprit détient la clé du bonheur » disait Swami Sivananda, un des grands maîtres de yoga indien du XXème siècle. Dans toutes les différentes techniques du yoga, l’accent est mis sur l’attitude du mental. Le but recherché est d’être pleinement présent dans ce que l’on fait.

L’état le plus fréquent du mental, appelé kshipta par les yogis, est un état de dispersion, dans lequel les différentes parties de notre être sont sur des longueurs d’onde dissemblables et ne sont donc pas synchronisées. Notre expérience est alors celle d’une agitation intérieure, d’un malaise, d’un désir « d’autre chose » : le mental s’accélère pour tenter de nous procurer cette « autre chose » qui pourrait nos apporter la satisfaction, le calme et la détente. Cet état de dispersion est un cercle vicieux car amène davantage de frustration, ce qui accélère encore le mental, et ce dans un mouvement de spirale sans fin.
Cette agitation intérieure, en plus du malaise psychologique qu’elle crée, nous rend peu productif dans notre travail et peu à-même d’apprécier la vie, ses joies et ses défis. Nous commençons beaucoup de choses sans les finir et sommes facilement découragés par les obstacles qui se présentent devant nous. Nos relations avec les autres s’en ressentent : nous sommes peu présents lors de nos échanges, donc peu attentifs aux besoins des autres. Ceci est source de ressentiments, de malentendus et de conflits dans nos relations. Une relation harmonieuse nécessite en effet une disponibilité mentale, afin de pouvoir sentir l’état intérieur d’une autre personne et de la comprendre.
Un autre effet pernicieux de cette agitation intérieure est la perturbation du bon fonctionnement de notre corps ce qui conduit à maintes formes de déséquilibres et de maladies.

Il est donc de la plus grande importance d’apprendre à concentrer son esprit. Notre santé, notre bonheur en dépendent.

Dans son livre « Félicité Divine », Swami Sivananda décrit comme suit le phénomène de la concentration : « Un rayon de soleil focalisé sur une loupe peut brûler un morceau de papier ou de tissu, ce que des rayons dispersés ne peuvent faire. Pour parler à quelqu’un à distance, vous mettez vos mains en cornet. Les ondes sonores se trouvent ainsi rassemblées en un point et se dirigent vers votre interlocuteur, qui vous entendra très distinctement. L’eau est transformée en vapeur et la vapeur concentrée en un point, ce qui fait marcher un moteur. Voilà autant d’exemples de concentration d’ondes. Si vous rassemblez de la même manière les rayons dispersés du mental et les dirigez sur un seul point, vous obtiendrez une concentration intense. Le mental concentré vous servira de phare pour découvrir les trésors intérieurs du Soi. Vous connaîtrez alors la joie durable. Tel est le but de la vie. »

Chacun possède une certaine capacité de concentration, qui nous permet de lire un livre, écrire une lettre, jouer au tennis etc. Cette concentration est cependant très fréquemment interrompue par des pensées parasites. Le niveau de concentration que cherche à atteindre la science du yoga est d’un tout autre ordre : on apprend à maintenir sa concentration sur un objet ou une tâche en écartant les distractions. La concentration continue est comparée au flux ininterrompu de l’huile que l’on verse d’un récipient dans un autre.

Le grand maître de Yoga indien, Patanjali, explique dans son traité sur la concentration, « Les Yoga sutras » que le but recherché est de pouvoir interrompre totalement le flux des pensées à volonté.
Ceci nous semble impossible au premier abord. Cependant, une pratique continue et systématique nous fera progresser et ralentir le flux des pensées. Un simple ralentissement des pensées sera déjà source d’un grand soulagement, de relaxation physique et mentale et d’une sensation incomparable de maîtrise de soi.

Les multiples bienfaits de la concentration
Une fois que le mental est entraîné dans cet art de la concentration, la vie prend une autre vitesse : le développement intérieur s’accélère. On accomplit toute tâche avec une précision scientifique et une grande efficacité. Ce que d’autres font en six heures, vous le faites en une demi-heure. La concentration purifie et calme les émotions, donne de la force aux pensées et clarifie les idées. L’anxiété et la peur du futur font place à la confiance en soi et la capacité de faire face à la vie. Sur le plan physique, vous aurez davantage d’énergie et d’équilibre. Votre santé s’améliorera. La détente du système nerveux améliorera la digestion et la qualité du sommeil. Le système immunitaire s’en trouvera renforcé.


Exercices de concentration

- Concentration sur une fleur
Asseyez-vous confortablement et respirez régulièrement. Les yeux fermés, imaginez un jardin, et visualisez les fleurs qui y poussent. Progressivement, portez votre attention sur une seule fleur. Visualisez clairement sa couleur, tout en explorant et en faisant attention à sa texture, sa forme et son parfum. Maintenez votre attention sur cette perception le plus longtemps possible

- Concentration sur une lecture
Lisez deux ou trois pages d’un livre avec toute votre attention. Arrêtez-vous ensuite en bas de la page et vérifiez ce que vous en avez retenu. Laissez votre esprit associer, classer et regrouper les idées qui vous viennent.

-Tratak
La pratique de tratak est un excellent exercice de concentration. Cet exercice consiste à fixer le regard sur un objet ou sur la flamme d’une bougie sans cligner des yeux, puis à fermer les yeux et à visualiser l’objet ou la flamme dans le point entre les sourcils.
Asseyez-vous confortablement, les jambes croisées. Placez une bougie à hauteur de vos yeux, à environ un mètre cinquante de vous. Faites cet exercice dans une pièce sombre et sans courant d’air, afin que la flamme de la bougie ne vacille pas. Commencez par quelques respirations abdominales profondes. Fixez maintenant la flamme sans bouger ni le corps ni les yeux, et ce pendant une minute. Soyez parfaitement détendu. Clignez des yeux aussi peu que possible. Fermez ensuite les yeux et visualisez la flamme dans l’espace entre les sourcils pendant une minute. Faites l’exercice deux ou trois fois de suite.

- Concentrez-vous sur le souffle
La pratique de la concentration et celle du pranayama (techniques respiratoires du yoga) sont interdépendantes. Développer l’habitude de ramener votre mental sur votre souffle le plus souvent possible au cours de la journée. Vérifiez que vous respirez en gonflant le ventre et de manière régulière.
Cette pratique ralentit le mental, réduit le stress, et vous reconnecte avec le corps, donc avec le moment présent.




namaste
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum