Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Second printemps :approche alternative de la ménopause

le Ven 29 Aoû 2008 - 17:09
Second printemps :approche alternative de la ménopause




En Médecine traditionnelle chinoise, l’étape de la vie d’une femme après la cessation des menstruations est appelée Second printemps pour signifier qu’il y a renouvellement de l’énergie et des ouvertures dans la vie. En Occident, cette transition est connue sous le terme de « ménopause », terme dérivé d’un mot grec voulant dire « cessation des menstruations ». Cependant, associer la ménopause avec l’arrêt brusque des menstruations est une perspective très limitée de cette transition complexe.

Notre passage au Second printemps s’effectue au cours d’un certain nombre d’années et implique un ensemble compliqué et complexe de changements qui ne se limitent pas seulement aux menstruations ou au domaine physique. Pour un petit pourcentage de femmes, les menstruations s’arrêtent tout d’un coup, alors que la plupart des femmes connaissent en général des irrégularités dans leur cycle pendant deux à cinq ans avant l’arrêt permanent de leur menstruations. Certaines autres femmes remarquent des changements dix ans avant le début du Second printemps. En général, une femme est considérée comme ménopausée lorsque ses menstruations ont cessé depuis six à douze mois après l’âge de quarante-cinq ans.

Selon la médecine occidentale, cet arrêt des menstruations est dû à une réduction de la production d’hormones vers le milieu de la vie. Le nombre d’ovules, ces entités qui constituent notre potentiel de reproduction, passent de 600 000 à la naissance à 300 000 au début des menstruations pour finir par n’être plus que 10 000 à la fin des menstruations. La ménopause est donc un phénomène progressif qui commence dès la naissance.


Selon le Nei Jing, le Second printemps est la troisième plus importante phase de la vie d’une femme, après l’Eau céleste (arrivée des menstruations) et le Mûrissement du fruit (grossesse). Comme nous le savons, la vie d’une femme se déroule en fonction de cycles de sept années. Après le déclenchement de l’Eau céleste vers l’âge de quatorze ans (deux fois sept), nous atteignons un sommet de développement entre les âges de vingt-un et vingt-huit ans (trois fois sept et quatre fois sept). À l’âge de trente-cinq ans (cinq fois sept), notre Rate commence à ralentir et la production de Sang, de Qi et d’Essence postnatale diminue. Étant donné qu’ils sont aussi gouvernés par la Rate, les muscles commencent à se relâcher et les rides à apparaître quand cet organe faiblit.

À l’âge de quarante-neuf ans (sept fois sept), nous avons moins de Sang, de Qi et d’Essence postnatale, ce qui nous fait utiliser davantage notre Essence prénatale. Quand la production de Sang diminue, le Canal central qui transporte le Sang vers l’utérus n’est plus plein et par conséquent l’utérus ne se délestera plus de son excès de Sang. Nos menstruations diminuent donc et cessent à un moment donné. Afin de conserver notre Essence autant que possible, la sagesse du corps intervient pour faire cesser la perte mensuelle de sang. Il est intéressant de remarquer que la cessation des menstruations est en général associée au vieillissement alors que, en fait, le corps fait naturellement un effort pour justement ralentir ce processus et ramener un nouvel équilibre au cours des années à venir.

Vu que le Sang et l’Essence ne sont plus gaspillés chaque mois, l’énergie qui était utilisée pour assurer un approvisionnement adéquat en Sang est dorénavant rendue disponible et nous pouvons en faire ce que nous voulons. Le résultat, c’est que nous nous sentons rajeunie et que nous connaissons l’éveil d’un nouveau potentiel, le Second printemps. Cette transition est marquée par un changement de l’énergie Yin par rapport à l’énergie Yang vu que moins de Sang (qui est Yin) est produit. Ce qui peut parfois se traduire par des symptômes comme des bouffées de chaleur (le Yang monte) dont le chi kung (y compris le chi kung amaigrissant) peut venir à bout.

Avant la ménopause, nous sommes normalement axée sur les relations, la carrière, la fondation d’une famille et le foyer familial, et nous prenons surtout soin des autres. Les femmes qui mènent une carrière en dehors de la maison sont encore chargée du soin des enfants et de la maisonnée. Souvent, notre estime personnelle et notre identité sont déterminées et compromises par nos relations. Nous sommes l’épouse d’un tel, ou la mère d’une telle, ou la fille d’un tel. Même si nous avons une belle carrière, les pressions sociales et culturelles sont très fortes, au point qu’elles nous identifient à une relation, en général avec un homme.

Dans bien des cas, par conséquent, se faire une place dans le monde est une phase qui vient plus tard pour les femmes, quand nous développons notre indépendance. Notre force et nos réalisations se manifestent très souvent vers le milieu de la vie et au-delà. Il s’agit-là de la manifestation de l’énergie Yang, plus apparente. La passion nous habite davantage en ce qui concerne nos croyances. Le Second Printemps, c’est donc l’acheminement vers la complétude. Nous sommes capable d’exprimer notre colère et de nous tenir debout. Un vieux diction chinois dit : « Dans la trentaine, les femmes sont des louves; dans la quarantaine, des tigresses et dans la cinquantaine, des dragons. »

Annie Ollivier

sur le blog
http://chikungminceur.over-blog.com/article-19788787.html

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
Membre Débutant UNE ETOILE
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 28/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Quel bonheur ce texte

le Mar 30 Sep 2008 - 16:18
Quel bonheur ce texte !!

La poésie du titre, l'objectivité dans le développement du texte, et la conclusion me plaisent énormément à moi qui ai passé la barrière du demi-siècle.

Nous les femmes devons nous donner l'autorisation de vieillir car la société ne le fait pas, et si nous pouvons vieillir en beauté pourquoi pas !!

Nos âges nous donnent des prérogatives et nous devons les saisir au bond.

Je suis parfois et même souvent triste quand mes amies m'appellent et me parlent de la dépression qu'elles vivent à cet âge là.
Il vaut mieux prendre les avantages de la femme dragon, en tout cas essayer car ce n'est pas parce qu'on avance en âge qu'on a toujours raison, mais on peut discuter et défendre sa position et celles des autres femmes.

C'est important, car toute femme a besoin de la protection des autres femmes, ensemble elles peuvent mieux protéger les hommes et donc le monde.

Bisou à toutes les femmes alors :-)
Yasmina
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum