Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mer 17 Déc 2008 - 8:09
De tout coeur, je vous remercie de vos commentaires et soutiens chaleureux...



J'ai souvent remarqué être en résonnance avec ceux qui me sont proches même par le net...je prends donc le risque de lancer un peu ce sujet....

La femme a certainement à prendre d'avantage sa place et à développer ses solidarités...entre femmes et aussi avec les hommes...
Cela passe sans doute par l'expression aussi de ce qu'elle a vécu et par la recherche de moyens efficaces de transformation...

Je vous souhaite une belle et douce journée remplie du meilleur...

sunny sunny sunny


Dernière édition par Admin le Dim 28 Déc 2008 - 16:33, édité 1 fois

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mer 17 Déc 2008 - 11:29
Bonjour et beau moment présent.

C'est la faute de l'autre...

Il y a une peur bien cachée au fond de chacun, celle de la punition.
Elle provient de loin, de la 'chute' de l'homme, en réalité de son choix d'expérimenter le positif et le négatif, le fameux arbre de la connaissance du bien et du mal.
Lorsque l'être est sorti de son paradis, de l'astral ou domaine de la pensée ou tout est possible de créer, et qu'il a choisi de venir s'incarner sur terre, il a été alourdit par la densité de la matière dans sa chair, son corps physique.
Passer de l'état de pur esprit à celui d'humain est très dur et nous l'avons tous vécu.
La subtilité de l'esprit s'est trouvé emprisonnée dans un corps et limitée par les possibilités du mental et de l'émotionnel de la personne.
Tout ceci faisant partie du plan divin d'expérimentation de la matière.

La vie terrestre est plus difficile, surtout lorsque la séparation avec le divin est active.
Pendant des siècles, la majorité des humains s'est cru séparée de la source et s'est trouvée confrontée aux difficultés de la matière. Pour faire l'expérience du mal, il a bien fallu qu'il y ai du négatif de créé.
Et ce négatif s'est manifesté sous forme de souffrances, de difficultés, d'obligation de travailler, de maladies, de prises de pouvoir, d'esclavagisme, toutes sortes de punitions divines...

Alors, très vite, l'homme a compris, que ça faisait moins mal, lorsque c'était l'autre qui souffrait à sa place... et se sont créé les délations, mensonges de protection, accusations...
Chaque humain a cela de bien planté au fond de lui-même.
Dès qu'il y a quelque chose de négatif qui se présente, la première réaction de survie est d'accuser l'autre, la vie, le hasard, le coup de pas de chance, la fatalité, le destin...
Ainsi, il se sort de sa responsabilité et pense moins subir.
Ceci se produit instinctivement dès l'enfance.
Combien de 'c'est pas moi, c'est l'autre' on entendu les parents de fratrie, les maitres et maitresses de maternelle...
Si la personne ne se responsabilise pas en grandissant, elle continue tout au long de sa vie.
'Si je bois, c'est la faute de la société, du système, de ma femme qui m'a quitté, de mon mari qui me bat...'
Il y a toujours des tas d'excuses pour reporter la responsabilité sur l'extérieur.
Le grand changement de conscience actuel, est celui de la reprise de ses responsabilités à 100%.
La nouvelle conscience accepte que chacun puisse être responsable à 100% de ce qui lui arrive.
Bien sur, pour accepter cela, il faut comprendre les rouages de la création de l'esprit divin.
Il est nécessaire de comprendre que la vie ne se limite pas à une vie d'incarnation mais à une suite d'expériences ou chacun évolue à sa façon.
Il est nécessaire de comprendre aussi, que tout est lié dans la source et que toute action a une réaction.
Les mystères de la vie sont nombreux, mais aujourd'hui, nous avons de plus en plus de facilité pour les comprendre.
Accepter de redevenir responsable, c'est reprendre la maitrise de sa vie.
Bien sur, il y a de nombreuses étapes à vivre, avant de devenir conscient à 100% de ses pensées, paroles, émotions et actions, mais c'est le travail qui attend chaque humain pour l'activation du nouveau monde.
Aujourd'hui, une priorité est déjà , d'arrêter d'accuser l'extérieur et dès que quelque chose nous arrive dans la vie, se poser les questions :
Quel est mon état d'esprit qui a pu créer cela ?
Comment ai-je pu créer cette situation ?
Qu'est-ce qu'il y a à l'intérieur de moi qui attire cela ?
Une souffrance ? Une perte d'intérêt ? Une dévalorisation ? Une peur ?
Une culpabilité ? Une colère ?...
Nous sommes comme des aimants et nous attirons ce qui correspond à notre rayonnement.
Il est donc de plus en plus urgent, de libérer tous les blocages intérieurs et de s'ouvrir à sa responsabilité et à toutes les qualités divines et humaines pour trouver enfin la sérénité de l'humain réalisé.
Reconnaître que l'on est responsable, implique que l'on doit ensuite, accepter ses choix d'expérience, reconnaître qu'on a pu se tromper, se pardonner et libérer ce qui ne nous convient plus, et surtout libérer totalement l'extérieur dans l'amour.
C'est très dur de penser qu'un enfant peut être responsable de son viol.
C'est impensable dans la logique de 'c'est la faute de l'autre, en l'occurrence du violeur' et c'est même horrible de penser cela.
Pourtant, dans la conscience de la connaissance du pouvoir de création, l'âme de cet enfant a accepté de vivre cette expérience.
Pourquoi ? Lui seul le sait.
Peut être parce que dans une autre vie, il a violé et qu'il doit comprendre ce que c'est à son tour. Peut-être, comme les petites filles de Belgique, pour créer un changement dans la conscience des hommes
et faire arrêter tout un système... Peut-être pour développer la compassion ... les mystères des expériences appartiennent à chacun.

Cela ne veut pas dire qu'il faut tout excuser non plus sous la raison que chacun l'a mérité et tout accepter !
Il est nécessaire de comprendre et de guérir ses modes de fonctionnement. Cela se fera petit à petit.
Cette nouvelle compréhension apporte plus de compassion, de force et de liberté dans l'action du coeur.
Chacun devenant responsable, va en principe, chercher à améliorer sa vie et celle des autres. J'ai peut-être la naïveté de le croire.
Je suis consciente que ce que j'écris peut provoquer des remous, car ce n'est pas habituel dans notre éducation. En d'autres temps j'aurais été brûlée sur la place publique pour affirmer cela.
C'est un changement de paradigme.
Si cela vous dérange trop, si c'est trop dur à accepter pour l'instant, lâchez, effacez ce message et pensez à autre chose. C'est un peu comme le premier qui a dit que la terre était ronde... inutile de m'incendier...
Un jour, cette compréhension se cela se fera tranquillement.

Je vous souhaite le meilleur
Joéliah
amourdelumiere.fr
Merci de diffuser en gardant la source y compris cette ligne

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Membre d'Or
Membre d'Or
Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 86
Localisation : Charente-Océane(17) France Europe
Date d'inscription : 04/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://musidora.canalblog.com/

CHANGEMENT DE PARADIGME

le Mer 17 Déc 2008 - 16:55
JE SUIS EN ACCORD AVEC CE TEXTE TRES FORT..
pour ce que j'encadre je puis te dire que je t'aurais tenue compagnie j'en ai eu des aperçus... il n'y a une vingtaine d'années

"Je suis consciente que ce que j'écris peut provoquer des remous, car ce n'est pas habituel dans notre éducation. En d'autres temps j'aurais été brûlée sur la place publique pour affirmer cela.
C'est un changement de paradigme."



Je t'embrasse tendrement ma Gemme précieuse

divers2
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Sam 20 Déc 2008 - 11:47
Arouna Lipschitz, une amoureuse entêtée
par Patrice van Eersel

dossier Nouvelles Clés.



“ Rien ne m’arrête sur le chemin de l’amour. Rien. C’est ma quête, je continue à le chercher. Tout le monde attend l’amour, tout le monde en a la mémoire Je sais qu’il est là. ” Ainsi parle Arouna Lipschitz, 54 ans, avec force, joie... et un brin de provocation.



Son côté femme d’affaires a pu en irriter certains. Sa manière de raconter crûment sa démarche spirituelle a pu être jugée "politiquement incorrecte". Arouna parle, comme elle dit, « chair et os ». C’est ce qui nous intéresse chez elle. Peut-être est-ce cela aussi qui a donné envie à Guy Corneau de préfacer son premier livre, Dis moi si je m’approche - le voyage initiatique d’une femme moderne (Éd. des 3 monts). Un extrait de cette préface : « Il est relativement rare que des gens témoignent en toute franchise de leur recherche intérieure. Lorsque c’est une femme qui le fait, le texte parle invariablement d’amour, d’amour avec un grand "A" et avec un petit "a". » Dans le cas d’Arouna Lipschitz, c’est avec un A géant.

Dans sa quête, Arouna n’a jamais séparé le corps de l’âme. Mariée très jeune, elle se retrouve veuve quelques mois plus tard et entre dans une véritable valse des amours. Parallèlement à une vie affective trépidante, elle devient docteur ès lettres, puis professeur de yoga. Quelques années plus tard, son maître indien l’ordonne swami (maître dans la tradition hindoue). Elle ouvre un ashram dans la région parisienne, revêt la "robe orange", faitle respectera pendant dix ans. Puis elle tourne la page, part au Canada étudier la Kabbale et renouer avec ses racines juives. Là, elle est confrontée à une vie collective quotidienne et découvre, stupéfaite, que l’autre ne l’intéresse pas. “ Me préoccuper d’autrui ne m’était pas naturel. À cette époque, j’ai failli mourir d’ennui - au sens propre ! ”

Un matin, un de ses maîtres la fait se réveiller de bonne heure et lui demande : “ De quelle couleur sont les yeux de tes proches ? " Elle pense aussitôt à sa mère, à sa sœur, à ses amis, et se rend compte qu’à force de travailler sur elle-même, les autres n’existent plus dans son monde réel : " Je les avais perdus de vue : je ne savais plus la couleur de leurs yeux ! "

Et puis un beau jour tout bascule : " J’étais installée sur un banc, dans le "mall" d’une grande ville canadienne, je regardais les gens, me moquant d’eux, de leur façon de marcher, de s’exprimer, de s’habiller et tout à coup, j’ai VU leurs visages, le visage humain de chacun, sa part de vulnérabilité, sa fragilité et donc sa force. Ce regard différent posé sur eux m’a permis de redescendre dans mon cœur et, soudain, de les trouver intéressants et dignes d’être aimés. "

Après cette expérience, Arouna revient en France et décide de fonder son propre enseignement : la "voie de l’amoureux". Sa question de départ : comment approcher l’autre sans perdre le lien avec le divin ? À bien y regarder, elle se dit qu’en amour, il peut y avoir des errances plus ou moins longues, mais il n’y a pas d’erreur : toutes nos relations nous préparent à la rencontre avec " l’âme autre " La voilà partie dans une classification des relations amoureuses, qualifiées de relations de guérison. Premier degré de l’échelle : la compensation consolatrice - on rencontre une personne qui nous fait du bien, une épaule sur laquelle pleurer. Mais pourquoi, se demande Arouna, passons-nous si vite de cet échange humain basique à la construction d’un "couple" ? Pourquoi ne pas nous contenter de l’éch"béquille conjugale ".

Second degré de l’échelle amoureuse : la relation karmique. Selon de nombreux sages, dont le kabbaliste Adin Steinsaltz*, beaucoup de nos relations relèvent de liens karmiques, signalés par l’impression de "déjà vu". Détournant l’énergie sexuelle à son profit, la relation karmique peut devenir coup de foudre. L’important est alors de dénouer des nœuds anciens, en nous dégageant de la répétition. " Ce que le coup de foudre réveille, dit Arouna, c’est le schéma non accompli duquel je suis prisonnier, avec toujours le même schéma émotionnel et, quand ça va mal, les mêmes questions en boucle : que fait-elle ? où est-il ? pense-t-elle à moi ? va-t-il m’appeler ? "

Une approche initiatique der de trottoir et s’enfuir, en toute conscience ! " Le danger de la relation entre âmes sœurs, poursuit Arouna, c’est que l’autre y est du "même". On se reconnaît en lui, mais on oublie de le regarder comme autre, c’est-à-dire comme mystère. Jusqu’au moment du réveil, parfois brutal, où l’on se demande : "Mais qu’est ce que je fais avec cet homme-là ?" Avec cet homme qui adore le foot. Avec cette femme qui ne peut passer une soirée à la maison. Avec ce bavard. Avec cette frivole. Une âme sœur peut aimer un quotidien qui ne nous intéresse pas.

Ne pas se tromper d’amour, c’est d’abord ne pas se tromper soi-même. Comment cesser de juger l’autre ? Comment ne plus penser qu’il y a mieux ailleurs ?

Alors seulement peut commencer ce que Guy Corneau appelle la "guérison du cœur". Guérir de quoi ? D’abord de nos projections idéalisées : le prince charmant, la femme fatale, etc... Ensuite guérir de nos manques infantiles : manque d’estime de soi, d’amour de soi, de respect de soi. Quelles sont mes véritables exigences intérieures ? Est-ce mon choix d’opter pour telle relation amoureuse, ou suis-je déterminé du dehors ? Qu’est-ce qui me pousse à "consommer la nostalgie d’un paradis perdu ? la revanche d’un non-dit ancestral ?

Mais conscientiser nos motivations profondes ne suffit pas. Pour qu’un amour devienne relation de guérison, la grande question est la réciprocité - sinon, c’est l’enlisement dans la co-dépendance : tenter d’utiliser l’autre pour se guérir soi-même. Quand les deux partenaires sont conscients, l’amour devient un compagnonnage d’études. Et, de nouveau, peut se poser la question : cela ne peut-il en rester là ? pourquoi forcément s’engager dans la conjugalité ? " À un certain niveau, dit Arouna, tout est dans l’art de savoir mettre fin à ses relations... en amoureux. "

L’amour peut-il devenir un pur art d’être, avec ses droits et ses devoirs relationnels, art de s’approcher d’autrui en amoureux, qui que soit cet "autrui", dans la joie et la légèreté, vivifiant pour tous ceux que l’on approche ? Doucement, tout doucement, la relation amoursuse s’approcherait ainsi des "liaisons dharmiques entre âmes autres", qui n’est pas étrangère à la relation entre amis poursuivant une route ensemble et permettant à chacun de découvrir l’autre comme AUTRE.

Une question surgit alors, abrupte : ce type de relation n’est-il pas réservé aux grands âges, après bien des échecs et des joies, quand le désir s’émousse et que peut poindre la sagesse ?

Réponse d’Arouna : " Sans doute sommes-nous, femmes de 50 ans et plus, une génération un peu sacrifiée, car il se trouve que peu d’hommes de notre âge ont effectué un chemin similaire. Cependant, nous sommes aussi la génération qui a initié la joie de vivre chez des millions de femme. Or, la joie génère l’amour. Quant aux moins de 30 ans - nos filles, ou nos nièces - elles ont profité de notre maturité. Nous les avons bien préparés à vivre. Et cela seul suffit à m’empêcher de désespèrer et me remplit de joie ! Et puis, il y a une autre certitude exaltante : l’autre ne vient jamais d’où je l’attends. Je ne désespère pas de trouver des hommes à la hauteur de ma joie. J’en ai connu un échantillon récemment. Quel programme ! "

Voir aussi notre entretien avec Arouna Lipschitz : « Des clés pour mieux aimer »

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Sam 20 Déc 2008 - 11:58
Des clés pour mieux aimer


Arouna Lipschitz, écrivain et « philosophe de la relation », a longtemps été professeur de yoga et swami (femme prêtre dans la culture indienne). Elle enseigne aujourd’hui la « Voie de l’amoureux », qu’elle décrit notamment dans son livre "52 Clés pour vivre l’amour" (éd. Dervy). De la case départ (chagrins et plaisirs d’amour) à l’accomplissement des « amants pour la vie », qui ne cessent de se quitter et de se retrouver, en spirales ascendantes, elle y trace les grandes étapes d’une nouvelle carte du Tendre, illustrée par les calligraphies de Luc Templier. Entre ces deux extrêmes, se déploient toutes les étapes intermédiaires : préparer le terrain quand on rêve d’une rencontre, la transformer en relation, cultiver l’éros, dépasser "la grâce hormonale" pour que ça dure, renoncer à la perfection, se jouer des obstacles, faire bon usage des crises, oser la rupture, apprendre à bien se quitter... En ces temps de « consommation rapide », le moment n’est-il pas venu d’accorder un véritable statut à l’amoureux ? De prendre au sérieux l’éros, la pulsion amoureuse qui nous habite, de trouver sage finalement d’ajouter un parfum d’infini au plaisir ?



Nouvelles Clés : Ce n’est pas votre premier livre sur l’amour...

Arouna Lipschitz : Non, mais les autres étaient un peu plus autobiographiques, alors que celui-là ressemble plus à une synthèse, à une série de petites clés sur la carte du chemin amoureux. L’idée m’est venue par Nicole Lattès, qui me disait qu’il était temps, que j’avais l’âge d’aider les gens à mieux vivre la relation amoureuse. C’était dur, parce que j’aime écrire et travailler mes textes comme des romans, alors que là, il m’a fallu sortir la boite à outils. Aider les amoureux sur la nouvelle carte du tendre. J’ai puisé dans mon histoire personnelle, sans compter mon parcours psychanalytique, mon chemin spirituel, tout ce que j’ai appris et compris sur la relation amoureuse.

N.C. : Il y a 52 clés, une par semaine, et on parcourt une rencontre entre un homme et une femme de bout en bout. Ça commence par la partie « Avant la rencontre », qui offre dix clés. Puis vient la partie « De la rencontre à la relation »...

A.L. : Parce que souvent on gâche ses rencontres, parce qu’on n’arrive pas à transformer la chance qu’on a eue, parce qu’on a peur, parce que mille et une raisons et que donc il y a un passage très délicat, pour aller de la rencontre à la relation. Ensuite, « Comment faire durer une relation » ou comment faire qu’elle demeure une relation amoureuse dans la très longue durée. L’usure du temps nous interpelle beaucoup. Comment maintient-on l’eros, comment on maintient une vraie relation pendant cinq, dix, vingt ans. Puit vient l’état de crise, parce qu’il n’y a pas de relation sans rupture, changement à l’intérieur du couple. Quelquefois il faut rompre pour recommencer plus haut ailleurs, pris dans une spirale ascendante. Et c’est vrai qu’on ne peut pas faire l’économie du « bon usage des crises », pour reprendre la formule de Christiane Singer.

N.C. : Reprenons quelques exemples. Une des premières cartes, c’est « Aimer, ça s’apprend ».

A.L. : Ah, c’est le credo de base ! Si on prend le livre, si on pense que l’amour n’est qu’une question de battement de cœur et que certaines personnes sont douées de naissance, on confond alors l’amour initial et la vraie conjugaison du verbe aimer au quotidien. C’est vrai que l’amour ne se force pas et nous tombe dessus. Savez-vous que l’expression « tomber en amour » est entrée cette année dans le Littré et le Grand Larousse ? On commence donc par tomber en amour. Mais on n’est pas tout de suite un amoureux ! Pour le devenir, et maintenir cette pulsion amoureuse, qui est la traduction même du mot eros, tout le long d’un chemin, là, il faut apprendre le verbe aimer au quotidien. Je trouve que ça devrait être inscrit dans les programmes de toutes les écoles. C’est de l’apprentissage et de l’aide à la relation. Ça s’apprend, oui.

N.C. : Je me souviens d’une conversation avec une femme plus âgée que moi, quand j’avais 25 ans, qui me disait que c’était plus facile à comprendre pour une femme que pour un homme...

A.L. : Tout à fait ! Alors là, on entre dans un point très délicat que je souligne souvent : c’est vrai qu’il faudra peut-être admettre un jour que les femmes sont, pour des raisons à la fois culturelles, archétypales, biologiques, psychologiques, plus douées que les hommes dans la relation. Les hommes ont été des guerriers, des chasseurs, et ce sont les femmes qui, depuis l’origine des temps, étaient plus dans le champ relationnel. Du coup, les femmes savent beaucoup mieux de quoi on parle quand il est question de relation. Et un homme a donc encore plus besoin qu’une femme d’accepter qu’il a à apprendre, que ça n’est pas une évidence, qu’on apprend à être en lien, à créer un lien, à l’entretenir et pas le détruire. Et là arrive la grande idée, souvent difficile à accepter, qu’un homme peut apprendre d’une femme. Votre histoire n’est pas rare. Ça donne une grande chance au couple quand un homme accepte qu’il a à apprendre d’une femme dans le domaine de la relation.

N.C. : En général, on apprend qu’il faut apprendre au moment où ça s’écroule...

A.L. : Eh bien c’est ça ! C’est donc la première clé : on apprend malheureusement plus de nos souffrances que de l’envie d’apprendre, j’allais presque dire qu’on aurait besoin d’une réflexion avant d’aller sur le terrain. Il faut préparer le terrain, mais nous n’avons pas été éduqué dans ce sens et nous n’y pensons pas spontanément. Il n’existe pas d’éducation à la relation.

N.C. : Quand ça s’écroule, on se dit : « C’est décidément une jungle bien cruelle ! » Et la réponse arrive : « Ce n’est pas une jungle, c’est un jardin. »

A.L. : Absolument. C’est tout un art de passer de la jungle au jardin. Il y a énormément de choses à apprendre et j’aime beaucoup cette métaphore naturelle. La nature obéit en partie aux mêmes lois. Par exemple, on ne peut pas récolter des roses si on a planté des orties. Si on comprend que c’est la même chose en amour, on n’est déjà plus dans le même couple. On est responsable de sa rose et de ce qu’on sème.

N.C. : De temps en temps on tombe sur une carte magique, comme celle qui dit : « Demandez, vous recevrez ! »

A.L. : J’y crois beaucoup. Très souvent, on n’est pas clair avec ses désirs, et après on s’étonne de ce qu’on reçoit ! Alors qu’il y a un jeu d’énergie d’inconscient à inconscient avec l’univers, qui fait que, quelque part ce qu’on a demandé clairement se trouve exaucé. Si on a réussi à formuler son souhait, plus on a de chance d’entrer en résonance avec ce qu’on a attiré. De plus, je vais vous dire mieux : souvent, on refuse même de demander, parce que c’est reconnaître qu’on a besoin de l’autre et donc se mettre en situation de vulnérabilité. C’est l’une des premières règles du chemin amoureux. J’ai besoin de toi. On n’est donc pas désirant, et du coup, il ne faut pas s’étonner qu’eros se fasse des sacs de nœuds.

N.C. : On nous conseille généralement de ne pas nous retrouver « en demande », de ne pas nous avilir à mendier.

A.L. : L’idée du mendiant d’amour remonte au Moyen âge, mais c’était quelque chose de très noble. Il fallait oser mettre un genou à terre et dire : « J’ai envie, j’ai besoin, je souhaite une rencontre ! » Il ne faut pas confondre la main tendue et la main avide. C’est une attitude réceptive, ouverte, « je supplie tous les dieux de me l’amener ! » Dans mon parcours, j’ai traversé dix années de vie spirituelle, en robe orange. J’étais dans un état de chasteté volontaire complète. Et je peux vous dire que pendant ces dix ans, personne ne m’a regardée. Pourtant j’étais dans ma trentaine et je n’étais pas la personne la moins regardable. Mais je n’ai pas attiré le moindre geste, le moindre bouquet de fleurs. Mais le jour où j’ai décidé qu’il était temps de mettre ma robe orange au placard et de vérifier ma spiritualité dans la relation amoureuse et de me remettre en quelque sorte « sur le marché », eh bien, il ne s’est pas écoulé plus de quinze jours avant que je rencontre quelqu’un, alors que j’avais déjà dépassé la quarantaine.

N.C. : Donc l’intention profonde oriente notre vie ?

A.L. : L’intention est une énergie. En hébreu, le mot qui veut dire réalisation, itgachmout, de la racine geshem, signifie que, quand la pluie tombe, elle ne s’écoule que dans le sillon qu’on a tracé, parce qu’elle va suivre la rigole. L’intention est une manière de creuser le sillon. Ça ne veut pas dire qu’il faille courir pour tout contrôler, non, on creuse le sillon et après, on attend tranquillement. Et il pleut des bénédictions - c’est-à-dire des « bonnes dictions », on a bien dit les choses et de ce fait, il y a résonance avec la réalisation. C’est quelque chose que je crois profondément.

Dans la relation amoureuse, je le vois bien. Quand on a des échecs et que des gens disent : « Au début, c’était formidable, et après ça a capoté. » On leur demande : « Qu’attendiez-vous vraiment ? », on découvre qu’ils avaient surtout besoin de consolation, ou de compensation, de soins à certaines blessures. Du coup, si la personne ne répond pas à ce besoin de guérison, on va dire : « Je ne l’aime pas. » Mais en fait, ça n’était pas de l’amour. La vraie demande était de guérir d’une part blessée.

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Sam 20 Déc 2008 - 11:58
suite du billet précédent



Arouna

N.C. : Mendiant d’amour peut être compris comme ça.

A.L. : Mais je vais vous dire : si quelqu’un a ce besoin et parvient à être clair avec lui, il va rencontrer la bonne personne. Ça ne sera peut-être pas une relation qui durera toute une vie et se transformera en « relation d’amour » au sens le plus sublime du terme, mais la relation de guérison aura fait son travail. Et quand on est clair, on ne se trompe pas d’amour. Nous avons tous des blessures et il est normal de vouloir en guérir. Si on nomme juste, si l’intention est juste, si le désir est juste, on ne mettra pas du mercurochrome pour un mal de tête et on trouvera la bonne personne pour ce cycle de guérison dont on a besoin. Très souvent d’ailleurs, quand la partie blessée commence à se guérir, on voit la personne désirant s’affirmer qui part le faire ailleurs.

N.C. : Il y a plusieurs cartes sur masculin/féminin. Vous dites bien que la réalité n’est pas du tout aussi simple que le fameux partage « Mars et Vénus ».

A.L. : Non pas si simple ! Cette dichotomie ne nous aide pas, en maintenant le vieux rapport de la guerre des sexes, avec la nécessité pour les femmes de comprendre que les hommes ont besoin de s’enfermer dans leur grotte, qui aujourd’hui s’appelle internet, et pour les hommes de comprendre que les femmes sont émotionnelles et qu’elles ont besoin de parler et, donc, ils vont leur accorder dix minutes par jours pour s’exprimer, etc. Je trouve que ça reproduit un schéma vieux comme le monde, au lieu d’ouvrir à un renouveau de la relation, qui partirait du fait qu’on est tous masculins et féminins. Si les hommes viennent de Mars, le côté masculin des femmes vient de Mars aussi, et si les femmes viennent de Vénus, le côté féminin des hommes, vient de Vénus aussi. Un couple, c’est donc au moins deux Mars et deux Vénus, ce qui complique beaucoup l’affaire ! On est quatre, on n’est pas deux. On n’est pas duel.

N.C. : Nous sommes nombreux à ne pas nous reconnaître dans le schéma duel !

A.L. : C’est le mariage, de notre côté masculin et de notre côté féminin, qui rend chacun de nous unique. Du coup, face à l’autre, dans le couple, c’est ça qui va faire une très grande aventure, encore plus unique. On n’est plus dans des dichotomies bien cloisonnées, mais dans une quête d’harmonie jamais achevée, à l’intérieur de chacun des partenaires, et a fortiori entre eux. Il faut toute une vie pour harmoniser le masculin et le féminin, en nous et entre nous ! Et pour bien réussir votre propre mariage intérieur, il est indispensable de sortir de ces clichés Mars et Vénus ! C’est comme si on cloisonnait votre cerveau, en vous décrétant soit cerveau droit, soit cerveau gauche. Nous avons tous un double cerveau, avec une double identité psychique. Et tant qu’on ne l’aura pas reconnu, on ne pourra pas réussir ses relations.

N.C. : Une utopie se dégage, très belle, d’une humanité où la puissance serait féminine et la douceur masculine.

A.L. : Absolument et, en s’inversant, ça équilibrerait les deux. La douceur ne serait plus de la mièvrerie et la puissance ne serait plus du rapport de force dominant/dominé. À partir de là, la paix pourrait s’installer non seulement dans le couple, mais dans le monde. « Tant que le féminin sera piétiné, il ne faut pas rêver de paix conjugale, et encore moins de paix sur terre ». C’est vrai que, quand l’homme saura reconnaître son propre féminin, il piétinera moins celui de la femme et, la guerre des sexes s’atténuant, on risque de réussir quelque chose pour la paix dans le monde. C’est pour ça que je m’intéresse à ce sujet. Pas seulement pour des raisons sentimentales. Je pense que les amoureux ont une grande responsabilité pour transformer le monde. Dans la Kabbale, on dit que quand un homme et une femme font l’amour, ce qu’ils dégagent transforme le monde.

N.C. : On pourrait prendre les 52 cartes, vous avez chaque fois quelque chose d’intéressant à dire. On va en prendre encore deux : La Réciprocité et Refaire connaissance régulièrement. La réciprocité, c’est la règle d’or, non ?

A.L. : Je le pense, oui. On dit que l’amour est enfant de Bohème et ne connaît pas de loi. C’est vrai, puisque ça peut nous tomber dessus et que nous pouvons nous retrouver amoureux de quelqu’un d’horrible. Par contre, une fois que l’on décide d’entrer en relation avec quelqu’un, la règle d’or, c’est en effet la réciprocité. Donner et recevoir. Recevoir et donner. On retrouve nos deux polarités masculine et féminine : donner correspond à la première, recevoir à la seconde. Un couple où c’est toujours le même qui donne et l’autre qui reçoit, court à l’échec. Ça donne des relations de « sauveur », de « pédagogue », de « mentor ». L’ultime réciprocité est dans l’engagement à faire plaisir. Alors, on croit toujours que ça veut dire « devoir plaire ». Mais s’il y a réelle réciprocité, on évite tous ces pièges, parce qu’on est tous les deux là, sciemment engagés à rendre l’autre heureux. La vraie réciprocité, c’est le paradis sur terre !

N.C. : C’est aussi la règle d’or en général. Même si elle est plus légitime quand on la dit négativement : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’il te fasse. » Par contre, le maître de l’altérité, Emmanuel Levinas, dirait que la version positive : « Fais à autrui ce que tu voudrais qu’il te fasse », risque de poser un problème d’intrusion... Dans un genre beaucoup moins délicat, des hommes venus de cultures machistes se sentiraient humiliés d’accepter la réciproque !

A.L. : De toute façon, la dissymétrie n’exclut pas la différence, qu’il est indispensable de préserver. Mais cette-ci est trop souvent comprise comme un rapport dominant/dominé. De toute façon, je n’ai pas de point définitif sur la question. Je suis pragmatique : je sais que, s’il y en a un qui prend une position de dominant, ça ne marchera pas. Aucune relation ne peut durer si les protagonistes ne travaillent pas sur eux-mêmes, pour s’ajuster à la différence. Si cet ajustement est réciproque, il n’y a pas d’humiliation.

N.C. : Dernière carte : Faire régulièrement connaissance. Comment ? Vous avez déjà réussi ?

A.L. : C’est une règle d’hygiène (rire). C’est une discipline que je me force à avoir dans la relation. Parce que c’est vrai que dans l’habitude et le quotidien, on a vite fait de lancer à l’autre : « Je sais ce que tu vas dire, tu peux t’en dispenser, je te connais ! » Et l’autre est figé sur le mur, comme un papillon de collection. Ça ne peut pas fonctionner. D’abord parce que c’est faux : on change tout le temps. Pourquoi ? Parce que nous vivons chaque jour mille événements, rencontres, échanges, petits ou grands, qui font que nous ne sommes pas les mêmes le soir que le matin précédent. Même biologiquement et cellulairement, on est jamais le même. Les petits couples qui s’épuisent en deux ou trois ans, avant de partir vers de nouveaux partenaires, quelque part, ne prennent pas le temps de s’ajuster au fait que l’autre change tous les jours et donc que la routine est une illusion aussi. Elle est réelle dans le poids du quotidien, mais si l’on comprenait cette chose profonde qui est l’impermanence générale de tout ce qui existe, eh bien, on apprendrait à prendre l’autre comme un étranger tous les jours, au lieu de le prendre pour acquis.

Alors comment fait-on pour refaire connaissance ? Par exemple en posant et en reposant des questions ouvertes : « Qu’est-ce que tu penses ? » « C’est quoi, ton opinion là-dessus ? » « Qu’est-ce que tu sens aujourd’hui ? » et non pas « Je savais que tu allais dire ça » ou « Je sais d’avance ce que tu vas dire. » C’est très important. La règle que je propose pour cette carte-là est la suivante : plus on devient intime, moins on doit se laisser aller à la familiarité. Il faut se laver le regard qu’on a sur l’autre, comme on se brosse les dents ! Sinon, c’est très difficile de tenir dans la durée.

N.C. : Vous dites que cela peut aller jusqu’à retomber amoureux...

A.L. : Plus que ça, je dis qu’il faut oser des ruptures pour mieux se retrouver. Des ruptures subtiles. On parle beaucoup des ruptures amoureuses, mais pas des ruptures internes, invisibles de l’extérieur. Il s’agit de savoir achever un cycle avec son partnaire et passer à un autre cycle, pour repartir en spirale ascendante, plus amoureux encore. Mais pour ça, il faut avoir le courage d’oser des ruptures, donc de vraiment se remettre en question à certains moments. Certains vont jusqu’à se séparer physiquement un petit moment, pour se refaire régulièrement des « demandes en relation ». C’est plus fin que la demande en mariage. On se rencontre, on fait connaissance, on commence un chemin et alors on se pose la question : et si on entrait en relation ? Je pense que dans un couple, il faut oser la rupture et renouveler cette demande régulièrement. Le lien, c’est comme un élastique : à la longue, il peut devenir trop souple, alors il faut le retendre. Plus on le fait, plus ça devient subtil et délicat, et moins on a besoin de grandes bascules théâtrales, mais je pense que c’est inévitable sur la très longue durée. Mais ça s’apprend. On oublie trop les questions ouvertes, innocentes... Il faudrait s’imaginer combien l’homme ou la femme avec qui l’on vit, en rencontrant x personnes dans la journée, a vécu de choses nouvelles, de désirs nouveaux, éventuellement très troublants. Cela devrait titiller nos fantasmes et nous inciter à lui reposer des questions ouvertes. À rester curieux, voire un peu jaloux, au sens positif du terme : avoir envie de savoir. L’envie maintient en vie. Et l’on continue à courir derrière l’autre. Il faut juste un minimum d’imagination, pour visualiser à distance tout ce que l’autre vit et fait, ailleurs. Et vouloir s’approcher et faire connaissance avec cette personne qu’il ou elle est dans cet ailleurs. Ces Clés ne sont pas des absolus universels, mais elles peuvent aider, donner des repères, sur la carte du parcours amoureux.

N.C. : Point subsidiaire : vous avez fait ce livre à deux...

A.L. : Oui, c’est un très beau livre, avec les calligraphies de Luc Templier, calligraphe belge, avec un dialogue permanent entre le texte et l’image. On peut méditer sur une pensée, mais aussi dans la contemplation du dessin, qui redonne le message sur le plan du subconscient, d’autant que le texte lui-même est calligraphié. Ce qui permet de faire dialoguer le conscient et l’inconscient, le cerveau droit et le cerveau gauche, le masculin et le féminin. Avec un côté ludique...

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Lun 22 Déc 2008 - 8:54

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Membre d'Or
Membre d'Or
Féminin
Nombre de messages : 204
Age : 86
Localisation : Charente-Océane(17) France Europe
Date d'inscription : 04/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://musidora.canalblog.com/

HOMMAGE

le Lun 22 Déc 2008 - 9:57
merci
VISUALISANT TA VIDEO
L'EMOTION ME SUBMERGE...
PAS DE MOT POUR TE LE DIRE
SI CE N'EST ..MERCI!!!
TENDRESSE INFINIE!
coeur1
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 23 Déc 2008 - 20:28

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
MEMBRE SOLEIL DEUX DIAMANTS
Féminin
Nombre de messages : 4996
Age : 66
Localisation : suisse
Date d'inscription : 08/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Jeu 25 Déc 2008 - 12:06

En ce matin de NOEL je suis très émue en lisant l'hommage à ma maman Merci Josiane ..inévitablement j'ai pensé à ma maman...étoile filante j'ai repensé à tous ces moments..je lui offre un bouquet dans son ciel lui dire MERCI .j'avance seule ici-bas tout en fixant l'étoile...arriver à tolérer l'insécurité et espérer un jour nos vrais retrouvailles..
Je vous remercie pour votre amitié et votre écoute..je suis toujours dans l'AUDE près de QUILLAN je n'ai pu vous écrire car ici l'installation est très rustique.....je pense à vous tous BEA
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Lun 29 Déc 2008 - 14:06


Envoyé par Linou


Chères Soeurs de Vie

Par une journée chaude et humide, une jeune épouse en visite chez sa mère, buvait un thé glacé. Alors qu'elles parlaient de la vie, du mariage, des responsabilités et obligations de la vie d'adulte, faisant tinter les glaçons dans son verre, la mère pensive jette un regard franc à sa fille.

« N'oublie pas tes Soeurs ! », lui lance t'elle en faisant tournoyer les feuilles de thé vers le fond de son verre. Avec le temps, elles deviendront plus importantes. Peu importe combien tu aimes ton mari, les enfants que tu auras, tu auras toujours besoin de tes soeurs. Visites occasionnellement des endroits avec elles et fais aussi des activités avec elles.

Souviens-toi que Soeurs veut dire Toutes les Femmes. Vos amies, vos filles et toutes les femmes apparentées aussi. Tu auras besoin d'autres femmes. Les femmes en ont toutes besoin.

La jeune femme pensa : quel étrange conseil ! Je viens tout juste de me marier, de joindre le monde des couples. Je suis maintenant une femme mariée, sûrement une adulte, mon mari et la famille que nous aurons seront tous ce dont j'ai besoin pour donner un sens à ma vie !

Mais elle suivit le conseil de sa mère. Elle garda le contact avec ses Soeurs et s'est fait de nouvelles amies à chaque année.

Alors que les années passaient, elle réalisait graduellement que sa mère savait très bien de quoi elle parlait. Alors que le temps et la nature changent la femme, les Soeurs deviennent un soutien dans sa vie. Après plus de 50 ans de vie, voici ce que j'ai appris. Et ça dit tout :

Le temps passe.
La vie se déroule.
La distance nous sépare.
Les enfants grandissent.
Le travail va et vient.
L'amour grandit puis décline.
Les hommes ne font pas ce qu'ils devraient.
Les coeurs se brisent.
Les parents meurent.
Les collègues oublient les faveurs reçues.
Les carrières prennent fin.

MAIS . . .
Vos Soeurs sont là, peu importe le temps et la distance entre vous. Une amie n'est jamais plus loin que le besoin que tu as d'elle. Lorsque tu dois cheminer dans la longue vallée solitaire, les Soeurs de ta vie seront là pour t'encourager, elles prieront pour toi, tireront pour toi, interviendront en ta faveur et t'accueilleront à bras ouverts au bout du chemin.

Parfois, elles briseront les règles et marcheront à tes côtés . . . ou pénètreront dans la vallée pour te porter.
Amies, filles, petites-filles, brus, soeurs, belles-soeurs, mères, grand-mères, tantes, nièces, cousines et de familles élargies, toutes sont bénies.

Le monde ne serait pas pareil sans les femmes et moi non plus. Quand nous avons commencé notre aventure de femme adulte, aucune ne pouvait imaginer les joies ou les peines que nous allions rencontrer. Nous n'imaginions pas combien nous allions avoir besoin des autres. Chaque jour, nous avons besoin des autres.
Passez ce message à toutes les femmes qui donnent du sens à votre vie. Moi, je viens tout juste de le faire.



_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Membre d'Argent
Membre d'Argent
Féminin
Nombre de messages : 93
Age : 66
Localisation : 01 Ain FRANCE
Date d'inscription : 06/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 30 Déc 2008 - 19:45
merci Josiane, j'ai aussi reçu ce message de ma petite cousine. c'est un beau partage d'énergies féminines merci
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 30 Déc 2008 - 21:38
Oui merci...en incluant aussi les énergies masculines bien sûr...les hommes aussi ont en eux des énergies féminines etc...

Bonne soirée.


sunny sunny sunny

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Ven 9 Jan 2009 - 8:22



Billet de la présidente de L'EPI




Couleurs et grossesse




Les couleurs et leurs relations




Les vibrations des couleurs sont beaucoup plus intenses que celle des sons et les modifications chimiques du corps seront plus faciles et plus rapides en travaillant avec les couleurs. Le corps se trouve irradié par les couleurs qu’il porte sur lui.

En regardant les vêtements que portent en général les futures mères, on constate que les couleurs sombres sont dominantes et cela m’interpelle. Ces couleurs sont-elle en rapport avec ce que l’on vit émotionnellement ? Est-ce que l’on reproduit inconsciemment ses états d’âme ?

Mais je reviens au bébé, il distingue fort bien la nuit du jour, son monde change de nuances lorsque la mère passe de la lumière du jour à la lumière artificielle, également quand elle change de vêtement.

Les couleurs portées par la mère pendant la grossesse ne sont pas perçues directement par le bébé, néanmoins elles affectent sa perception. C’est pourquoi les femmes enceintes devraient porter les couleurs complémentaires au bleu indigo dans lequel le bébé baigne. C'est-à-dire du blanc, de l’orange, du rouge clair. Aucun risque d’interférence et le milieu placentaire ne sera pas parasité.

Savoir que le corps se trouve irradié par les couleurs qu’il porte sur lui, devrait nous faire réfléchir. Manteaux, pantalons, jupes, pulls, la mode nous revêt de noir de la tête aux pieds.

Pourtant la joie, le bonheur, la paix s’accompagnent rarement du noir…

Cela ne nous inciterait-il pas à changer ?















Nelly Wilisky, Présidente

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mer 4 Fév 2009 - 14:24
Hymne à la féminité.





Toi qui est fille de la Terre, affirme ta féminité.


Permets-lui de s'ancrer en toi,
de descendre dans les profondeurs de ton être.


Pendant cette séance, je t'invite à te sentir femme.


Accueille les rondeurs de ton corps. Accueille la féminité de ton corps, dans ses moindres parcelles, ses moindres recoins.


Accueille la petite fille, accueille la femme, accueille la mère, que tu aies des enfants ou non, tu es mère de l'humanité.
...

La femme énergie vient s'unir à toutes tes courbes, vient se marier avec tout ton corps, car vois-tu si tu es née dans le corps d'une femme, c'est pour que la féminité soit. Et si beaucoup de femmes ont du mal à accueillir cette énergie c'est parce que cette énergie a été bafouée dans son incarnation. Cela fait des siècles que la femme est réduite. Derrière ce mot réduite tu trouveras beaucoup d'exemples, que ce soit dans ta propre vie, dans la vie des femmes sur terre aujourd'hui, certaines, ou
dans la vie de femmes dans l'histoire.


Aujourd'hui cette énergie n'a plus à se cacher, n'a plus à se taire, n'a plus à se laisser faire, à se laisser manipuler. Cette énergie est à s'affirmer, et c'est parce qu'elle va pouvoir s'affirmer en toi qu'elle va pouvoir s'affirmer dans ce monde.


Et elle va s'affirmer, non pas en reprenant du pouvoir mais simplement en étant à sa juste place.





Fais jaillir en toi, fais grandir en toi la sensation d'être la Femme Divine, la Femme Lumière.

...

Ce qui est là en toi cette présence très présente, cette Douceur, cette certitude, cette paix, cette vie, c'est la féminité.


...


Toi qui est femme aujourd'hui, affirme-toi, ne te laisses plus réduire.


Toi qui est femme aujourd'hui, chante la vie.


Toi qui est femme aujourd'hui, célèbre la vie, danse la vie.


..


Toi qui est femme aujourd'hui affirme-toi, fais resplendir ce monde d'une nouvelle couleur, la couleur de l'harmonie entre l'homme et la femme, la couleur de l'équilibre parfait, chacun à sa place, chacun à sa juste mesure.


Je suis la Terre Mère qui te nourrit, je suis la Mère Divine qui t'a donné naissance.


Je suis Amour et je te bénis et je t'aime, infiniment.










Transmission canalisée par Isabelle Daré le
23 janvier 2009

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 12:23








Lien vers la page femmes de mon site
http://www.autre-rive.net/femmes.htm

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
avatar
Membre Soleil UNE ETOILE
Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 12:31



mercimille soleil de mon coeur


Ces images si belles, si tendres me touchent énormément.... lotus



Tendres pensées
Paix et Amour
laksmi

coeur5
avatar
Membre d'Or UNE ETOILE
Féminin
Nombre de messages : 254
Localisation : Univers Infini
Date d'inscription : 14/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 13:03
merci4



Si vous recevez ce message cela signifie que vous êtes des coeurs purs et que votre vie va être chaque jour agrémentée de joie, de santé parfaite, et de félicités paradisiaques.

Si vous avez des buts, ils seront exaucés dans les plus brefs délais, ne freinez rien, laissez faire, la Vie selon l'Esprit connait mieux les dénouements que votre mental .

Ayez confiance en demain, car dès aujourd'hui la chance est entre vos divines mains.

Amour à vous et en tous les membres de votre famille, ainsi qu'à tous vos amis et connaissances qui bénéficieront aussi de ce renouveau en même temps que vous.

La nouvelle dynamique de la Terre rassemble ses enfants Bien-Aimés pour leur offrir une qualité de vie sans égale depuis des siècles.

Vous êtes tous tendrement Aimés dans vos capacités Christiques, qui signifient Fils et Filles de La Lumière dont tous les êtres sont issus depuis l'origine du monde.

Demain sera un enchantement permanent, car aujourd'hui vous êtes re-nés pour qu'il en soit ainsi.

Amour à tous et toutes sans distinctions de couleurs de peau, de religions ou de compte en banque,

Qu'il Soit.

Vous pouvez envoyer ce message à tous ceux que vous aimez ou sur des sites selon votre gré, sans le couper, ni rajouter.

Ce message est issus du centre du coeur de la vie Impersonnelle.


mercimille
avatar
Membre d'Argent UNE ETOILE
Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 62
Localisation : LIMOGES (Haute-vienne)
Date d'inscription : 11/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

hommages aux femmes et aux mères

le Mar 24 Fév 2009 - 13:08
Que de textes et images merveilleux!
Je me sens toute petite devant tant d'apport!
Que puis-je vous donner, je l'ignore, sinon mon admiration et mon amitié inconditionnelle à tous.
bisou4 merci5
avatar
Membre Soleil UNE ETOILE
Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 13:21

de tout coeur merci4 rosemonde fleur2

Tendres pensées
Paix et Amour
laksmi

namaste
avatar
Membre Débutant CINQ ETOILES
Nombre de messages : 44
Age : 61
Date d'inscription : 22/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 15:30
avatar
Membre Soleil UNE ETOILE
Féminin
Nombre de messages : 1894
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 15:47





Merci soraya coeurpluie2

Superbe hommage à toutes les mamans du monde, à toutes les femmes du monde ...


Tendres pensées
Paix et Amour
laksmi


namaste
avatar
Membre d'Or DEUX ETOILES
Masculin
Nombre de messages : 363
Age : 58
Localisation : BLOIS 41000 FRANCE
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 15:59
sunny Oui merci, Josiane pour ta petite précision.....en incluant aussi les énergies masculines bien sûr...les hommes aussi ont en eux des énergies féminines etc...

Merci Josiane pour cette phrase qui me parle, sans cette énergie féminine, que les hommes ont, mais qui ont du mal à s'accaparer, comme tu l'ecris si bien, je ne serai pas ici sur ce site à paratger de si belle choses avec vous tous, et je ne suis pas sur que j'aurai pu me sortir du petrin ou j'étais, ou que d'autres sont....


ascension


avatar
Membre d'Or DEUX ETOILES
Masculin
Nombre de messages : 363
Age : 58
Localisation : BLOIS 41000 FRANCE
Date d'inscription : 17/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 16:05
merci Chantounette

Le fait que tu sois avec nous tous se nomme aussi le partage, beaucoup ne post pas, et ce n'est pas grave, du moment que chacun d'entre-nous dans ce merveilleux paradis nourissent de lumières et de sagesse tout les messagers de paix, nous en avons tous bien besoin, jamais nous serons rassasié de cela, alors ne te prives pas et prends, prends Chantounette..

Soraya, magnifique témoignage pour les femmes de la terre entière, merci à toi aussi clomberose


colombe
avatar
Admin
Admin
Féminin
Nombre de messages : 3578
Age : 61
Localisation : Liège-BELGIQUE-EUROPE
Date d'inscription : 22/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.autre-rive.net

Re: Hommage aux femmes et au mères

le Mar 24 Fév 2009 - 19:32
chantounette a écrit:Que de textes et images merveilleux!
Je me sens toute petite devant tant d'apport!
Que puis-je vous donner, je l'ignore, sinon mon admiration et mon amitié inconditionnelle à tous.
bisou4 merci5

mercimille d'être là...l'amitié inconditionnelle...c'est beaucoup beaucoup çà!!

_________________
admin
Josiane Soleilamethyste
site: http://www.autre-rive.net
blog: http://amethyste1956.spaces.live.com/
forum: http://soleilamethyste.forumactif.org/
aussi sur facebook: Lumière Harmonie, ou Josiane Geuns FAN PAGE, ou Josiane Geuns artiste
ou EvolHumA ou artsensoi asbl
Contenu sponsorisé

Re: Hommage aux femmes et au mères

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum